Test de provocation

En complément au test épicutané et au prick test, nous testons dans les cas particulièrs, p. ex. allergies aux anesthésiques locaux, des allergènes probables de manière intradermique et sous-cutanée.

Pour l’analyse d'allergies alimentaires en rapport avec des phénomènes de la peau (eczéma atopique, urticaire), nous effectuons des tests de provocation avec les aliments suspects.