Lissage des rides avec toxine botulique

La formation de rides d‘expression est programmée génétiquement et provoquée par des muscles suractifs situés au-dessous de la peau "ridulée". L’injection de la toxine botulique est une méthode éprouvée et pratiquée depuis des années montrant peu d’effets secondaires. Elle est effectuée à notre Clinique sur demande en tant que prestation médicale.

Comment la toxine botulique agit-elle sur les rides?

La toxine botulique est une protéine bactérienne présente naturellement. Lorsqu’elle est injectée, elle bloque de manière ciblée les impulsions des nerfs, de sorte que le muscle ne peut plus se contracter comme d’habitude. Les autres fonctions à travers la peau (sensation ou toucher) ne sont pas influencées par l’injection.

Depuis des années, la toxine botulique est un médicament agréé qui est utilisé pour décontracter les crampes musculaires au niveau du front et aux parties des yeux (spasme des paupières). Son application en cas de rides d’expression se fait sans indication médicale. La toxine botulique sert uniquement à la correction cosmétique de ces rides. L’inhibition ciblée de la fonction de certains muscles faciaux, surtout au niveau du front (rides transversales), entre les sourcils (la "ride du lion" exprimant la colère) et aux coins des yeux (pattes d’oie), provoque un lissage des rides tout en entravant la formation de nouveaux rides. L’effet se manifeste au bout de 3 à 5 jours et dure généralement 4 à 6 mois. En règle générale, le traitement doit être répété plusieurs fois pour obtenir des résultats durables. Il est important de savoir que la musculature n’est donc pas paralysée durablement mais que son activité est réduite pour une période limitée. Dans quelques cas (4 à 6 %), l’injection de la toxine botulique ne montre aucun effet.

Quels sont les effets secondaires possibles?

Comme pour toute injection sous-cutanée, il est possible que, dans de rares cas, la peau réagisse par une irritation, une infection, une légère tuméfaction ou un petit hématome. C’est la raison pour laquelle il faut cesser de prendre, au moins 1 semaine avant le traitement, de l’aspirine (acide acétylsalicylique) ou tout autre médicament diluant le sang (anticoagulants). En cas d’effets irréguliers, l’apparition passagère d’une expression asymétrique du visage est possible, de sorte qu’une correction par une nouvelle injection du médicament dans les jours qui suivent est parfois nécessaire. En cas d’un effet prononcé au niveau des sourcils, un affaissement passager de la paupière supérieure peut se produire. Dans de rares cas, des personnes se sont plaintes de fatigue, céphalées, sécheresse buccale et d’un état général maladif suite à l’injection de la toxine botulique. Selon les connaissances actuelles, tous ces effets secondaires sont de nature passagère.

Quelles personnes ne devraient pas se soumettre à un traitement de toxine botulique?

L’injection de toxine botulique est contre-indiquée chez les personnes souffrant d’une affection nerveuse ou musculaire (p.ex. Myasthenia gravis) ou chez des femmes enceinte.

A quoi faut-il faire attention après un traitement par le Botox?

L’effet de la toxine botulique peut être entravé, voire même supprimé complètement par la prise de certaines substances ou certains médicaments, tels que la vitamine C et différents antibiotiques. Après l’injection de la toxine botulique, il est fortement déconseillé de porter des charges lourdes et de toucher les endroits de l’injection avec les doigts ou autre objet pendant 10 à 12 heures. Il faut en outre éviter toute activité ou mesure pouvant augmenter la vascularisation de la musculature (p.ex. sauna, irradiation UV par bain de soleil ou solarium) durant 3 à 5 jours. Il est conseillé d’utiliser de façon répétée et fréquemment pendant plusieurs heures la musculature du visage traitée, (p. ex. froncer les sourcils resp. plisser le front), pour que la toxine botulique injectée puisse se répartir de manière régulière dans le muscle.

En cas de questions ou si vous désirez un entretien d’information, veuillez nous contacter au no tél.: 031 632 22 18 ou par courriel : derma.poli@no-spaminsel.ch.