Consultations spéciales Lymphome cutané

Lymphomes cutanés/maladies lymphoprolifératives cutanées

Les consultations du lymphome permettent de procéder au premier examen et au contrôle de l’évolution de l’état des patients souffrant de maladies cutanées lymphoprolifératives. Les maladies lymphoprolifératives de la peau sont une entité rare.

Font partie de ces maladies le lymphome cutané primitif, les manifestations secondaires des lymphomes systémiques et les pseudolymphomes cutanés. La prise en charge des patients souffrant de cette maladie comprend la pose d’un diagnostic exact pour commencer, réalisé en étudiant à la fois le dossier médical, les signes cliniques, l’évaluation histologique et immunohistochimique d’un prélèvement de tissu (biopsie de la peau) ainsi que les analyses de pathologie moléculaire et éventuellement génétiques.

Informations aux patients

On vous a diagnostiqué un lymphome cutané ou l’un de vos proches en souffre. Vous n’avez pas encore suffisamment d’informations et ce nouveau diagnostic vous plonge dans la confusion, vous vous sentez perdu. Il est essentiel de commencer à mettre de l’ordre dans ses pensées afin de comprendre la maladie aussi bien que possible. Dans la brochure «Les lymphomes cutanés», nous avons essayé d’expliquer le diagnostic de lymphome cutané et de répondre à différentes questions. Votre médecin traitant parlera avec vous des autres questions particulières lors d’un entretien personnel.

Informations aux patients au sujet des lymphomes

Les maladies

  • Lymphomes cutanés primitifs, le plus souvent de type mycosis fongoïde, troubles lymphoprolifératifs cutanés CD30+ , lymphome de la zone marginale, lymphome folliculaire à cellules B
  • Manifestations secondaires des lymphomes systémiques
  • Pseudolymphomes

Le diagnostic

La prise en charge des patients souffrant de cette maladie comprend la pose d’un diagnostic exact pour commencer, réalisé en étudiant à la fois le dossier médical, les signes cliniques, l’évaluation histologique et immunohistochimique d’un prélèvement de tissu (biopsie de la peau) ainsi que les analyses de pathologie moléculaire et éventuellement génétiques. Selon la maladie, des analyses sanguines et d’imagerie spécifiques (rayons X, ultrasons, tomographie computérisée) seront également réalisées.
Une étroite collaboration avec d’autres centres spécialisés (hématologie, oncologie, radiologie, radio-oncologie, médecine palliative et pathologie) est nécessaire pour garantir un diagnostic et une thérapie idéaux aux patients concernés. Tous le premiers diagnostics d’un lymphome cutané sont présentés chaque semaine lors du Lymphomboard interdisciplinaire de l’Inselspital, Hôpital universitaire de Berne.

Traitements

Sur la base des résultats obtenus, une thérapie individuelle sera définie en fonction du diagnostic et du stade de la maladie:

  • Mesures locales (stéroïdes en traitement local, chirurgie, exposition aux rayons X, photothérapie)
  • Mesures systémiques (antibiotiques, photochimiothérapie, photophérèse extracorporelle, anticorps monoclonaux, interférons, bexarotène, agents chimiothérapeutiques).
  • Pour les patients aux stades avancés de lymphome cutané, il est également possible de procéder à des thérapies expérimentales dans le cadre d’études multicentriques.

Une fois la thérapie terminée, un suivi régulier est également nécessaire, effectué dans le cadre de consultations pour lymphomes cutanés.

Collaborations

En raison de la complexité et de la rareté de certains cas, il est important de travailler en étroite collaboration avec différents experts et nous souhaitons notamment mentionner les collaborations suivantes:

  • Discussions de cas histologiques complexes avec les spécialistes de l’Institut de pathologie, Université de Berne
  • Discussions de tous les premiers diagnostics et d’une sélection de cas complexes lors du Lymphomboard interdisciplinaire hebdomadaire de l’Inselspital, Hôpital universitaire de Berne
  • Collaboration avec d'autres spécialistes du lymphome en Suisse et au niveau international
  • Collaboration et discussions régulières sur les cas avec les experts français du lymphome au «Groupe Français pour l’Étude des Lymphomes Cutanés (GFELC)» à Paris.

Liens